Mise en garde contre le FAUX soufi : Nazim Al-Qubrusi et ses disciples,comme * Gibril Fouad Haddad * qui a défendu ses égarements,méfiez vous de l’administrateur du groupe sunnisme.com et ses compères, qui font sa publicité, LISEZ CE QU’IL OSÉ COMME ÉGAREMENTS ==>


La louange est à  Allah. Que davantage d’honneur et d’élévation en degrés  soient accordés au Prophète de Allah. Louanges à Allah, Celui Qui est Unique, Celui Qui n’a besoin de rien, Qui n’est pas engendré, Qui n’engendre pas et Qui n’a nul équivalent. Je loue Allah ta^ala et je L’implore de me guider sur le chemin de droiture. Je recherche Son pardon et je me repens à Lui. Je recherche la préservation de Allah contre le mal de mon âme et de mes mauvais actes. Le bien-guidé est celui que Allah guide et nul ne peut guider celui qu’Il égare,. Que l’honneur et l’élévation en degrés les plus complets et les plus parfaits soient accordés à notre maître  Mouhammad le maître des fils de  ^Adnan, celui que  Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes, en tant que guide et annonciateur de bonnes nouvelles et avertisseur d’un châtiment. Le Prophète, tel une  lumière éclatante et une lune éclairante a appelé à la religion agréée par Allah. Allah a guidé par lui la communauté. Il a dévoilé par lui les obscurités.

On comprend de la parole du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam:

-« Jusqu’à quand éviteriez vous de mentionner le pervers, citez le par ce qui est en lui pour que les gens se méfient de lui. »

Et Allah tabaraka wa ta^ala a dit :

[Sourat ‘Ali ^Imran / 110] ce qui signifie : « Vous êtes la meilleure communauté qui ait émergé pour les gens, vous ordonnez le bien et vous interdisez le mal, et vous avez la croyance en Allah »

Conformément a ce verset et au Hadith, nous allons rétablir la vérité quant aux mensonges des disciples de Nazim Qubrusi et de son défenseur qui administre le groupe sunnisme.com sur facebook et sur son site, *qui veulent faire croire que Nazim Qubrusi est un saint!!!!.

Sachez mes frères et soeurs que le grand savant , Ibnou Sirin a dit  : ” Inna hadha l ^ilma dinoun, fandhourou  ^amman ta’khoudhouna dinakoum”.
ce qui signifie : “Certes, cette science est de la religion, alors observez auprès de qui vous apprenez votre religion”.

Conformément a cette parole de cet émminent savant et saint de parmi
les savants et saints de l’Islam, nous avons avons vérifié qui est vraiment Nazim Al-Qubrusi pour vous montrez le mensonge de l’administrateur du groupe sunnisme.com

EN RÉPONSE A L’ADMINISTRATEUR DU GROUPE SUNNISME.COM QUI SOUTIENT NAZIM QUBRUSI ET QUI LE CONSIDÈRE COMME ETANT UN SAINT!! ET COMME ETANT LE MAÎTRE DE LA TARIQA NAQCHABANDIYYAH!!! IL PRÉTEND CE MENTEUR QUE NOUS CONSIDÉRONS MÉCRÉANT LES SOUFIS DE LA TARIQA NAQCHABANDIYYA!!! QUEL MENTEUR, SI VOUS VOULEZ SAVOIR POURQUOI NOUS DÉVOILONS CETTE HOMME ÉGARÉ

QUI SE PRÉTEND LE MAITRE DE LA VOIE SOUFI NAQCHABANDIYYAH, SI VOUS VOULEZ SAVOIR POURQUOI NOUS METTONS EN GARDE CONTRE LUI , ALORS LISEZ CETTE ARTICLE=>

Nazim Al-Qubrusi =>

VOILA HICHAM KABBANI SON SUCCESSEUR AVEC BUSH L’ENNEMIE  DE L’ISLAM ==>
Nazim Qubrusi contredit clairement le Qour’an pour preuve =>

Allah ta^ala dit :

﴿إِنَّ اللَّهَ لَعَنَ الْكَافِرِينَ وَأَعَدَّ لَهُمْ سَعِيرًا﴾

(‘inna l-Laha la^ana l-kafirina wa ‘a^adda lahoum sa^iran khalidina fiha ‘abadan la yajidouna waliyyan wa la nasira)

Ce qui signifie: « Certes, Allah a maudit les mécréants et leur a préparé l’enfer où ils resteront éternellement, à jamais. Ils ne trouveront personne à qui s’en remettre ni personne pour les soutenir » [sourat Al-‘Ahzab /64-65]

Maintenant regardez cette vidéo ou il dit au sujet du pape *c’est quelqu’un de bien!!! alors qu’il passe son temps a propager la mécréance du christianisme !!

Il s’enfonce et contredit la parole de Allah Ta^ala en demandant a Allah de bénir le pape  qui est pourtant clairement *mécréant* et donc maudit par Allah , et c’est Allah qui nous informe par ce verset qu’IL (Allah) a maudit les mécréants.

Nazim est prêt a tout pour plaire aux mécréants!!! même a contredire le créateur de l’univers , sachez mes frères et soeurs que Allah ne change pas sa volonté , il a informé que les mécréants sont maudits, alors nous ne demandons pas a ‘Allah  de bénir ceux qu’IL maudit, car sa volonté est parfaite elle ne change pas, nous si nous apprenons que  nous, nous sommes trompé sur une chose alors nous changeons notre point de vue, mais Allah ne se trompe pas et ne change pas ce qu’Il a voulu de toute éternité, car celui qui change a besoin de qui le fait changer, et Allah n’a besoin de rien et celui qui change et qui a besoin est créé, et Allah est le créateur des changements, et de ceux qui changent, le fait de changer est une imperfection au sujet de Allah car cela signifierait, qu’Allah c’est trompé sur ce qu’Il nous a annoncé dans le Qour’an, et cela signifierait qu’IL aurait besoin d’un créateur qui le fasse changer !! ce qui absurde est impossible , Nazim Qubrusi ignore tout cela autrement jamais il n’aurait demandé cela a Allah, que Allah nous préserve des charlatans comme lui qui jouent sur les apparences pour égarer les gens et faire croire que ce sont des saints!!

Nazim Qubrusi al-Haqqani et le pape Benoît XVI le 5 juin 2010 à Chypre © AFP —

pape-cheikh_article

VOILA LA VIDÉO EN QUESTION==>

http://www.youtube.com/watch?v=9ZX158C1JRU

VOILA UNE AUTRE VIDÉO QUI DÉVOILE CET HOMME ÉGARÉ QUI CONTREDIT LE QOUR’AN:

التحذير من ناظم القبرصلي

http://www.youtube.com/watch?v=YbgJfa4EE34&feature=related

EN VOILA UNE AUTRE OU LES DISCIPLES DE NAZIM QUBRUSI SE PROSTERNENT POUR SON SUCCESSEUR HICHAM QABBANI !!!! C’EST CELA LE SOUFISME POUR LES NAZIMISTES???!!!!!

http://www.youtube.com/watch?v=-lRMQDjLBas


Il est prédominant pour le musulman de regarder avec attention de qui il apprend la religion. Dans l’introduction de son livre, As-Sahih, l’Imam Mouslin a rapporté une parole du très éminent successeur des compagnons, Mouhammad Ibnou Sirine :

إن هذا العلم دين فانظروا عمّن تأخذون دينكم

ce qui signifie : « Cette science c’est une religion, donc regardez bien de qui vous prenez la science de la religion« 

Nous allons maintenant exposer les gens qui ont déviés du chemin du prophète :

La louange est à Allah, le Seigneur des mondes, nous demandons à Allah qu’Il élève en degrés notre prophète Mouhammad, sa famille, ses compagnons, ceux qui l’ont suivis et de protéger sa communauté de ce qu’il craint pour elle. Que Allah nous accorde d’avoir des intentions sincères et une compréhension saine. Que Allah nous fasse apprendre ce que nous ignorons et qu’Il nous fasse rappeler ce que nous avons oublié.


Nazim Qubrusi Contradicts Qur'an Alsunna & Sufism التحذير من ادعياء التصوف

LES WALIYY (SAINTS) NE FÊTENT PAS LES ANNIVERSAIRES COMME LES MÉCRÉANTS, POURQUOI CERTAINS SONT AVEUGLES ET PENSENT QUE CET HOMME=>NAZIM AL-QUBRUSI EST UN SAINT????!!!

VOILA CE QU’ILS APPELLENT LES HADRAH CHEZ NAZIM !!!!

CHAPITRE 1: LES DÉCLARATIONS DE NAZIM AL-QUBRUSI :

De parmi les déclarations de cet homme qui affirme qu’il suit le soufisme et les Naqshabandi : « Suivez votre chaykh et ne lui portez pas d’objection – même s’il contredit les lois de la religion ». (!!!!!!!)

Ce n’est pas la voie des savants véridiques , les savants disent suivez nous tant que nous suivons la chari^ah ( la loi de l’islam) si nous la délaissons délaissez nous pour suivre la loi de l’islam.

NAZIM QUBRUSI ET SA SECTE CONTREDISENT LE PROPHÈTE MOUHAMMAD:

Voici la preuve que serrer la main à une femme ‘ajnabiyyah (épousable) est interdit

Le hadith, le Prophète a dit :

(la’an yout^ana ‘ahadoukoum bihadidatin fi ra’sihi khayroun lahou min ‘an yamassa mra’atan la tahillou lahou)

ce qui signifie : « Il vaudrait mieux que l’un de vous soit frappé avec une barre de fer sur la tête que de toucher une femme qui ne lui est pas licite ». Et le Messager de Allah a dit :

(wa zina l-yadayni l-batch)

[rapporté par Al-Boukhariyy] ce qui signifie : « Le péché des mains, c’est le toucher ».


AVEZ VOUS DÉJÀ VU UN SAINT QUI PERMET A UNE FEMME ÉPOUSABLE  DE LE TOUCHER PEAU CONTRE PEAU ALORS QUE C’EST HARAM ??!!!! ET DE LUI EMBRASSER LA MAIN??!!!!!!

UN MUSULMAN QUI APPREND UN MINIMUM DE LA RELIGION SAIT QUE C’EST HARAM, MAIS PAS NAZIM AL-QUBRUSI QUI PRÉTEND ETRE SAINT!!!!!!


Le premier chapitre servira a dévoiler la méthode de Al-QUBRUSI basée sur sa déclaration : «Il -l’homme- n’est autorisé à réfuter ou objecter les faits de son chaykh même s’il contredit les lois de base de la religion ».

Donc apparemment, la méthode de Al-QUBRUSI est basée sur l’acceptation totale de tout ce qu’il fait – que cette personne respecte les lois de la religion ou qu’elle les contredise. A^oudhoubil-Lah!

  • Premièrement : Al-Qubrusi n’a pas la moindre idée de la valeur de la Croyance de notre religion ni même du mérite de l’acquérir. Nazim dit dans un de ses livres :

« Ce grand chaykh, Abdul Wahhab Ash-Shaarani, a dit « quand le Jour Dernier sera annoncé, Allah appellera un savant de la religion et lui demandera :

« Es-tu un connaisseur de la religion ? »

Il répondra « Comme tu le sais, Oh mon Seigneur. »

« Quelle science te permet de te proclamer homme de science – qu’as-tu su dans ta vie? » « Oh mon Seigneur, j’ai appris tout le Qour’an par cœur »

« C’est ta science? »

« Oui »

« Non tu es dans l’erreur, le Qour’an c’est ma connaissance, pas la votre. Donc maintenant, dis moi, qu’as-tu appris de plus ? »

« J’ai appris des milliers de choses concernant la tradition prophétique par cœur »

« C’est la science de mon prophète, pas la votre »

« Et bien j’ai appris beaucoup de chose concernant les lois de la religion et les avis de jurisprudence ».

« C’est la science des Imam des écoles de jurisprudence, pas la votre »

« J’ai appris beaucoup d’histoire sur la vie des grands Soufis »

« Ce n’est toujours pas ta science, mais la leur. Quand tu as cité Abu Yazid ou Salman ou Hasan al-Basri ou l’imam Al-Ghazzali, c’était leur science, pas la votre, celle dont tu as parlé. Mais quoi d’autre, y-a-il une autre science qui vous appartient ? » « En fait, il n’a pas acquit la moindre science durant sa vie »

Sans aucun doute, celui qui prend en compte ces paroles sera totalement démotivé à apprendre la Science de la religion.

Par conséquent, il ne va pas s’efforcer de mémoriser le Qour’an, d’apprendre le Hadith, ou apprendre les paroles des grands savants. Si on n’apprend pas les significations des versets implicites (non clairs) du Qour’an, les explications des hadiths et ce qui est authentique dans la religion, alors qu’allons-nous étudier ? Si on ne suit pas une école comme celle de Ash-shafi^iyy, Malik, Abou Hanifah, Ahmad, qui allons-nous suivre ?

De plus, une des phrases de la citation, qu’il a attribué à Allah était « C’est ma science et pas la votre ». Selon sa déclaration, il ne faudrait pas acquérir la science de la religion.

Celui qui encourage les gens à rester ignorant est lui-même un ignorant qui essaye de cacher sa propre inculture, ou alors une personne qui cherche à préparer une atmosphère de lacunes donc il peut dire tout ce qu’il veut sans que personne ne découvre ses failles et  ses incohérences.

——————-> Comment Nazim explique la paroles de Allah ta^ala dans la sourate Al-Isra’ verset 9 :

« Certes, ce Qour’an guide vers le chemin de droiture » ?

——————-> Comment explique-t-il la parole du Prophète Mouhammad, rapportée par Al-Boukhariyy qui signifie « De parmi les meilleurs d’entre vous il y a ceux qui apprennent le Qour’an et qui le transmette » ?

De plus, pourquoi les compagnons se sont-ils efforcé à apprendre le Qour’an? Certains l’ont mémorisé entièrement ma cha’Allah ! Certains en ont mémorisé la moitié. Certains moins que la moitié, et d’autre moins que cela encore. De la même manière que les successeurs des compagnons et ceux qui les ont suivis ont mémorisé le Qour’an. Pourquoi la communauté musulmane persévère sur l’apprentissage du Qour’an et sa récitation ?

Est-ce qu’une personne soucieuse de sa religion et de son au-delà croira que les conseils du Prophète Mouhammad ^alayhi as-salatou wa salam et ceux des Compagnons n’étaient pas valables ? Certainement pas !!!!!

A partir de la, on voit que ceux qui suivent Nazim restent avec lui plusieurs années en apprenant et en mémorisant ses paroles. Nazim voit cela comme une bonne chose pour eux,  pendant que de l’autre autre côté, il trouve qu’utiliser leur temps dans l’apprentissage du livre de Allah, de la Sounnah du Prophète, des paroles des grands savants de la Religion … est un gaspillage de temps et une ignorance de leur part.

Comment cela peut-il être concevable quand on prend en compte la parole de Jounayd Al-Baghdadiyy, qui est un grand Soufi, ce qui signifie :

« Je n’accepte les choses que si elles sont conformes au livre de Allah et à la Sounnah du Prophète ».

Comment quelqu’un qui n’étudie pas le livre de Allah connaîtra la signification de cette parole ? Comment celui qui n’étudie pas la Sounnah du Prophète Mouhammad ^alayhi as-salatou wa salam comprendra-t-il cette parole ?

  • Secondement : Nazim encourage ses élèves à ne pas se référer aux spécialistes de la religion pour avoir des réponses aux questions. Il a dit dans son livre, Les Océans de la clémence, page 117:

« Beaucoup de Savants réfute cela ou le hadith dans lequel un Saint dit que ces hadiths sont tous justes. Ensuite, nous prenons les hadiths de ces gens qui ont la lumière de la foi dans leur cœur, nous leur montrons la vérité ».

Que veut-il dire par « ces gens qui ont la lumière de la foi dans leur cœur, nous leur montrons la vérité » ? Il ne vise pas les gens qui ont acquis la Science avec ardeur ou les étudiants du Hadith !

Quelques lignes avant dans le même livre, quelqu’un lui demanda « Donc, jusqu’à ce que nous recevions cette vision lumineuse que tous les Saints ont, nous devons prendre tous les hadiths comme vrais ? », Nazim lui répondit « Oui ».

Et dans la même page, il dit « Aussi, si n’importe quel livre contient des Hadiths du Prophète, nous les acceptons par respect pour le Prophète. Si ce hadith n’est pas correct, nous n’avons aucune responsabilité si nous l’acceptons. C’est une bonne habitude. Si quelqu’un dit, « C’est un Hadith, nous y croyons par respect pour notre Prophète » nous devons y croire ».

Attention : Ces déclarations de Nazim sont extrêmement dangereuses car elles prétendent que l’on doit croire tous les gens qui attribuent un hadith au Prophète. N’est-ce pas une voie exploitable par tous les ennemis de l’Islam ou les falsificateurs pour implanter ce qu’ils veulent pour pervertir et corrompre notre religion musulmane ? N’est-ce pas que cela est une voie pour une personne qui voudrait faire croire absolument tout ce qu’elle veut ?

Serait-il vraiment respectueux envers le Prophète Mouhammad et Ses Hadiths de mélanger les hadiths authentiques et les hadiths faibles ?

——————-> Nazim, pourquoi le Prophète ^alayhi as-salatou wa salam a dit ce qui signifie :

« Celui qui racontes un hadith faux, alors il fait partie des menteurs »

C’est un hadith moutawattir rapporté par l’Imam Mouslim.

N’est-il pas clair que Al-Qubrusi souhaite que nous suivions les menteurs contre lesquels notre Prophète ^alayhi as-salatou wa salam nous mis en garde ?

Si le respect pour le prophète était ce que Nazim prétend dans son livre, alors pourquoi les Savants de la religion ont dépensé tant d’efforts et d’énergie pour établir des lois dans la science du hadith ? Pourquoi ont-ils écris des livres qui différencient les Hadiths authentiques et les Hadiths fabriqués ?

Est-il acceptable que des Saints de Allah, que l’Imam Al-Bukhariyy et son élève l’Imam Mouslim, ou At-tirmidhiyy, ou Abou Dawoud An-Nasa’iyy, Ibn Majah, Al-Hakim, Ibnou Hibban, Al Bayhaqiyy, Ibnou Salah, Ibnou Hajar Al-^Asqalaniyy, As-souyoutiyy, Az-zabidiyy, ou n’importe lequel de parmi les grands savants de la communauté sont tous égaré pour prendre des conditions précises et rigoureuses pour juger les Hadiths ?

——————-> C’est la conclusion de Nazim Al-Qubrusi.

On ne croit pas que Nazim Al-Qubrusi est plus savant, plus pieux que ces grands hommes-là.

Celui qui s’identifie à ces groupes égarés et qui les suit ne s’en prendra qu’à lui-même au jour du Jugement.

Pourquoi Al-Qubrusi a rabaissé le statut des Savants ?

Allah ta^ala dit, ce qui signifie (sourate Fatir, 28) :

« Parmi Ses serviteurs, seuls les Savants craignent Allah ».

Allah ta^ala dit, ce qui signifie (sourate Az-zoumar, 9) :

« Sont-ils équivalents ceux qui apprennent et ceux qui n’apprennent pas ? ». C’est une interro-négation qui signifie que sont meilleurs les gens qui apprennent.

Rapporté par Abou Dawoud, le Messager de Dieu a dit ce qui signifie :

« Les Savants de la religion sont les héritiers des Prophètes »

N’est-ce pas le cas des vertueux, des pieux, des Savants qui ont appris la croyance que Allah a ordonné d’apprendre et qui l’ont appliqué ?

Il faut savoir cependant, que même si un Saint n’est pas un Savant, il a obligatoirement appris et appliqué le minimum obligatoire que chaque musulman doit connaître concernant les lois, la jurisprudence, la croyance.

Dans son livre « AL-Bourhanal-Mou’ayyad », notre Grand Chaykh, l’Imam Ahmad Ar-rifa^iyy, un Soufi authentique, a éclairé ce point en disant ce qui signifie :

« Dis, ‘Ach-Chafi^iyy a dit’, ‘Malik a dit’, ‘Ahmad a dit’, ‘Abou Hanifah a dit’ : Apprend d’abord le minimum obligatoire, la base de la croyance, et concentre ton attention sur les paroles. Pour dire ensuite ‘Al Harith a dit’ et ‘Abou Yazid a dit’ n’augmente pas et ne rabaisse pas ton mérite. Les chouyoukhs des voies mystiques -tariqah- et les chevaliers de la vérité t’ont dit « Attaches toi fermement aux Savants ». Je ne vous dit pas « Devenez des philosophes ». Je vous dit plutôt « Apprenez la Croyance de la religion ». Celui pour qui Dieu veut du bien, Il lui fait apprendre la Science de la religion ».

L’Imam Ahmad Ar-rifa^iyy, que Allah l’agréé, a dit dans le même livre ce qui signifie :

« La route des Soufis mène à la même fin que celle des Savants, et celle des Savants mène à la même fin que celle des Soufis. Les épreuves, les Savants en rencontre quand ils persévèrent et elles sont les mêmes que celles des Soufis dans leur cheminement. La différence entre la Tariqah (voie mystique) et les lois de la Religion est simplement la terminologie – cependant leur contenu, leur sens et leur résultat est le même. Je vois juste les Soufis comme mal avisés s’ils rejètent la voie des Savants; et les Savant privés de beaucoup de bienfaits s’ils rejettent la voie des Soufis ».

Ces mots de l’Imam Ahmad Ar-rifa^iyy, que Allah l’agréé, jugent les mots apparaissant dans le livre de Al-Qubrusi comme étant déviant et contraires à la méthodologie des gens de Science. Et l’Imam Ahmad Ar-rifa^iyy est connu comme étant un des plus grands Soufis et un grand Savantmême Nazim Qubrusi dans son livre « Océans de miséricorde » a dit cela à propos de Ar-rifa^iyy.

Et Ahmad Ar-rifa^iyy, que Allah l’élève en degrés, a mémorisé le Qour’an !

Il a mémorisé les Hadiths avec leurs chaînes de transmission.

Il connaissait les lois de la jurisprudence Chafi^iyy.

Il a encouragé ses élèves a faire de même (ce qui contredit la méthodologie enseigné par Nazim al-Qubrusi).

  • Troisièmement : Nazim enseigne sa croyance déviée à ses disciples en leur apprenant que les ignorants ne seraient pas responsables. Il a dit à la page 57 de son livre : « Nous sommes responsable de notre croyance. Les gens ignorants ne sont pas responsables. »

De la même façon il encourage ses élèves a ne pas acquérir la Science de la religion. A partir de la, ils restent ignorants, ne sachant pas différencier le permit de l’interdit, se soumettant aux paroles d’un seul homme (égaré qui plus est).

De plus, les mots de Al-Qubrusi contredisent le Qour’an, le Prophète de Allah et les Imams de la guidée.

Dans la sourate Al-Hachar, verset 7, Allah ta^ala dit, ce qui signifie :

« Acceptez ce que le Prophète a dit et ne faites pas ce qu’il vous a interdit de faire ».

Donc Allah nous a ordonné de suivre ce que le Prophète nous a ordonné de faire et de ne pas commettre ce qu’il a prohibé. Mais les mots de Al-Qubrusi conduisent une personne à croire qu’il est permit de rester ignorant; une personne peut donc négliger ce que le Prophète a ordonné et commettre ce qu’il a interdit ! Selon lui il n’y aura pas de conséquences … (!!!) – l’ignorance ne sera pas une excuse pourtant au jour du Jugement !

——————-> Ses paroles sont fausses ! Si cela aurait été le cas, si l’ignorance aurait été meilleure que l’apprentissage de la croyance et de la science de la religion, alors selon eux l’ignorance garantirait une sécurité dans l’au-delà alors que la croyance ne garantirait pas de sureté !

———————–>Il faudrait rappeler à Nazim le verset du Qour’an, précédemment cité, qui signifie (Sourate Az-zoumar, verset 9) :

« Sont-ils équivalents ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? » Il s’agit d’une interro-négation qui montrent qu’ils ne sont en réalité pas du tout équivalents et que sont meilleurs ceux qui savent.

At-Tabaraniyy a rapporté un hadith du Prophète qui signifie :

«  Oh les gens apprenez; certes la croyance s’apprend par transmission et la science de la jurisprudence s’apprend par transmission. Celui pour qui Allah veut du bien, Il lui fait apprendre la science de la religion ».

De plus, aucun de parmi les Chaykhs de la Tariqah (voie mystique Soufi) n’a dit que seule la voie mystique suffisait. Les mots de Al-Qubrusi contredisent la règle qu’il est un devoir personnel sur chaque musulman d’acquérir une certaine science dans la religion; Nazim néglige cela.

Notre maître, Ahmed Ar-rifa^iyy a dit dans son livre, Al-Burhan : « Allah n’a jamais donné la sainteté à un ignorant. Le pieux vertueux n’est pas non plus un ignorant des lois de sa religion – il connaît le minimum obligatoire de sa religion (c’est à dire ce que Allah a ordonné, interdit) mais pas tous les sujets de la religion – par exemple la science de l’interprétation, du Hadith, de la jurisprudence».

Avant lui, l’Imam Ach-chafi^iyy, qui était un Saint de Allah, a dit :

« Chercher la Science de la religion est meilleur que les prières surérogatoires ».

L’Imam An-nawawiyy a rapporté ces mots des Ach-chafi^iyyin dans le début de son livre, Al Majmu^. Il est ici suffisant de mentionner les mots provenant de la tête des Soufis : Al-Jounayd, à qui Al-Qubrusi attribue sa chaîne de soufisme. Al-Khatib et Al-Baghdadiyy ont rapporté que Al-Jounayd a dit : « Celui qui ne mémorise pas le Qour’an ou n’apprend pas le hadith ne suit pas sa science, parce que notre science est relié au livre de Allah et à la Sounnah du Prophète ».

La parole de Al-Jounayd signifie en fait : « Celui qui n’apprend pas la Science de la religion, basée sur le livre de Allah et la Sounnah du Prophète n’est pas à même d’être le Chaykh d’une Tariqah—qui enseigne, guide, et en forme d’autres ».

Nous pouvons faire remarquer que si les élèves de Al-Qubrusi négligent l’apprentissage de la Science de la religion, ils n’auront jamais le degré nécessaire pour se rendre compte de l’importance d’apprendre cette Science. Par conséquent, ils deviennent des proies faciles pour les déviés qui pourront les utiliser à de mauvaises fins.

  • Quatrièmement : Al-Qubrusi a remplie son livre avec pleins de paroles fausses et infondées. Il a dit : « Il y a une âme pour l’âme ! », Il a également dit : « Allah a créé le ciel et la Terre dans 7 jours », (alors que cela a été fait dans 6 jours !!!).

Il a également sortit pleins de mensonges avec des lois déviées qui réfutent les lois de la Religion.

Par exemple : oublier l’obligation de la prière; dévaloriser le résultat du jeûne; encourager à consommer ce qui n’est pas permit; trop de paroles à propos du mariage qui pervertissent ses lois et confondent ces dernières avec des séries fictives – jusqu’au point de dire aux gens « quand le mari consomme pour la première fois le mariage avec son épouse, tous leurs péchés sont effacés »; et encore pleins d’autres paroles bizarres qui égarent les gens et leur font croire des choses étranges.

Suivre ce chemin est très dangereux !

Celui qui suit une voie contraire à celle apportée par le Prophète Mouhammad devient un de ces gens qui suit les penchants de l’âme concernant la satisfaction de son estomac et de ses désirs. Il devient quelqu’un qui n’évite pas les péchés; quelqu’un qui ne se préserve pas des perversions; quelqu’un qui ne craint pas le châtiment de l’au-delà – tout particulièrement quand Nazim Al-Qubrusi dit « Dieu pardonne leurs péchés aux esclaves toutes les nuits », il leur a aussi dit « Le diable leur conseille mal durant la journée et Allah leur pardonne la nuit ».

Si les élèves atteignent ce niveau de négligence –ne mémorisant pas le Qour’an, n’apprenant pas la Sounnah, n’accordant pas d’importance à ce que les savants ont dit, cherchant leur propre fatwa, croyant que la prière et le jeûne n’ont pas de signification, et croyant que quelque soit les péchés d’une personne Allah lui pardonnera la nuit– ils risquent de devenir des athées qui tournent le dos à la Religion du Messager de Allah.

Après toutes ces déviations et ces paroles étranges, comment croire que Nazim est le Sultan des Saints et le leader des pieux comme il le prétend ?! Il fait croire que ses faits et paroles représentent la religion alors qu’il n’a rien à voir avec l’Islam ! Il n’est pas du tout en conformité avec ce que le Prophète de Allah nous a ordonné.

A la page 108 de son livre, Nazim Qubrusi a dit :

« Notre grand Chaykh dit que de nos jours il n’y a pas eu de parmi les Awliyaa qui a donné la permission de parler du secret de la science sauf lui. Il parle des secrets du Qour’an ».

Nazim est son traducteur, son interprète, et le porteur de ses pensées. Cela veut dire que d’après lui Nazim est le seul qui a les vraies significations de la Religion. Cela veut dire que celui qui recherche la science n’a pas d’autre alternative que de passer par Nazim – comme cela est répété plusieurs fois par Nazim lors de différentes occasions et dans divers livres.

>>> On répond à cela que c’est totalement rejeté ! C’est précisément les propos des Batiniyyah, qui prétendaient que la Religion était ce que disait leur imam, et qu’elle ne pouvait être apprises que par lui. Comment Al-Qubrusi peut-il prétendre l’existence d’une croyance cachée dans la Religion alors que le Prophète de Allah a transmit ce que Allah lui a révélé ?!

Dans la sourate Al Ma’idah, verset 67, Dieu a dit ce qui signifie :

« Oh Messager de Allah, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message »

Dans son livre, « Al-Fasl Fil-Milal-Wannihal, » Ibn Hazm a clairement indiqué le jugement du blasphème pour celui qui prétend que le Prophète rapportait seulement les lois au sens « littéral » de la Religion, et que les lois ont un contexte.

SoubhanAllah et Allah a dit dans la sourate Al-Ma’idah, verset 3 ce qui signifie :

« Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait »

A la page 45 de son livre, Nazim raconte une parole qui lui aurait été dite par son chaykh : « Pour nous suivre tu dois nous suivre sans juger ou objecter ». (!!!!!!!)

Nazim a prétendu que son degré était celui de Al-Khadir (qui est un Prophète), et a donc prétendu que son degré était le même que celui d’un Prophète de Allah !

Il a également dit dans le même livre, page 47 : « Quand cela concerne les actions de ton chaykh, n’essaie pas de les peser ou de les évaluer avec ta raison ».

Ces mots ne sont pas les mots des Saints faisant partie des Saints de Allah. Ils s’agit plutôt des mots exacts de la secte des Batiniyyah, à propos de laquelle notre Maître, Ahmed Ar-rifa^iyy, et d’autres de parmi les grands Soufis nous ont mis en garde.

Le fait est qu’il est une obligation sur les Musulmans de mettre en garde contre les déviations. Cela préserve la Religion, protège les principes des Musulmans, et est conforme au fait d’ordonner le bien et d’interdire le mal. C’est également conforme à la parole du Prophète Mouhammad ^alayhi as-salatou wa salam, rapporté par Abou Dawoud, et qui signifie :

«  Le croyant est le miroir de son frère ».

Il est très connu que notre maître ^Oumar Ibnou-l-Khattab n’a pas été orgueilleux pour reconnaître le droit de la femme. Il a reconnu le droit d’une femme qui avait un statut inférieur à lui. Et elle l’a corrigé lorsqu’elle lui a rappelé un verset du Qour’an concernant la dote des femmes.

Il a été dit ce qui signifie : « ^Oumar s’était trompé et la femme a eu juste »

Abou Bakr et ^Oumar n ‘ont jamais dit « J’ai toujours raison, donc ne peser pas mes paroles et faits avec vos raisons », ni même « Suivez-moi avec vos yeux, vos oreilles et les bouches fermées ». Ils n’ont jamais prétendu connaître tous les détails et les secrets des lois de la Religion, comme certains prétendent de nos jours. Quand Abou Bakr a été questionné à propos d’un verset du Qour’an dont il n’avait pas appris la signification, il a dit ce qui signifie :

« Quelle terre va me porter et quel ciel va m’habriter si je parle d’un verset du Qour’an que j’ignore ». Ma cha’Allah ! Quelle bel exemple de sagesse et de modestie !

La méthodologie des Compagnons et des Successeurs (ceux qui les ont suivis) puis ceux qui sont venus après eux, et des Saints, était d’abandonner toute erreur et d’agir en conformité avec les lois de la Religion. Ils n’ont jamais dit : « Nous sommes les gens de Batin (gens des secrets) et vous êtes les gens de l’apparence ». Le Chaykh ^Abdel Qadir Al-Jaylaniyy n’a jamais dit cela. Ni le chaykh Ahmed Ar-rifa^iyy. Ni le grand chaykh Naqshabandi, ni ses élèves, ni aucun des Soufis !

Celui qui dit aujourd’hui « Je suis le seul actuellement qui connaît tous les secrets de la Religion », est en fait en train de prétendre qu’il a la science que Abou Bakr n’a pas prétendu et que ^Oumar n’a pas prétendu, donc il prétend être plus savant que ces 2 grands compagnons !

Il s’agit d’un devoir d’avertir contre ceux qui propagent les déviations – et dans ce cas plus particulièrement ceux qui prétendent suivre les Soufis. Les ennemis des Soufis –qui sont très actifs– tentent maintenant de calomnier la voie honorable des vrais Soufis.

La voie des Savants de la Religion musulmane est de rester modeste, d’apprendre la Science de la Religion, d’enseigner à leurs élèves, et de ne pas prendre en compte les paroles infondées. Ces gens ne recherchent pas les éloges et bienfaits des gens mais l’agrément de Allah seulement. Ils ne laissent pas leur égo/nafs apprendre une chose et ne pas l’appliquer par arrogance par exemple. Ils ne considèrent pas leurs élèves comme de simples élèves ignorants; au contraire ils prennent leurs conseils lorsqu’ils ne contredisent pas la religion. S’ils commettent un acte répréhensible, c’est à dire un petit péché par exemple, alors ils l’abandonne et se repentent. Pour ces gens la Science de la religion est prédominante sur toutes les choses mondaines.

Le lion victorieux, notre Maître ^Abdul-Qadir al-Jilaniyy, que Allah l’élève en degrés, a dit dans son livre Adab al-Murid ce qui signifie :

« Si tu vois quelque chose de répréhensible sur ton chaykh, fais-le lui savoir. S’il abandonne cette chose il l’aura abandonnée, sinon abandonne le lui et suis les lois de la Religion ».

Après cette parole de notre Maître, on se rend compte que ces éminents Hommes ne dépassent pas les limites que Allah a fixé.

Le musulman intelligent est celui qui se dit « je n’ai pas assez travaillé », « je n’ai pas fait assez de choses pour mon au-delà »… Il s’agit du musulman qui accuse sa nafs de ne pas être performante dans la préparation de son au-delà.

Allah est Celui qui guide. Nous demandons à Allah qu’Il nous guide sur le chemin de droiture, qu’Il nous fasse mourir musulmans et qu’Il nous pardonne.

Et nous retournerons tous à Son jugement.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s